Forêt de protection de Saint-Avold

Sous l’effet de la pression industrielle, la surface forestière des environs de Saint-Avold a fortement diminué. Ainsi, la forêt domaniale de Saint-Avold avait été réduite à 2952 ha à la fin des années 70 contre plus de 4000 ha au début du siècle et 189 ha supplémentaires étaient déjà promis au déboisement.

Afin de protéger le massif de nouveaux défrichements, la Direction Départementale de l’Agriculture et de la Forêt de Moselle a instruit un dossier de classement en forêt de protection. Ce dossier a abouti à la signature du décret du 26 avril 1989, classant l’essentiel de la forêt domaniale et des forêts communales environnantes (FC de Longeville-lès-Saint-Avold, FC de Saint-Avold, FC de Porcelette, etc…).

Périmètre de la FP de Saint-Avold

Ce statut :
- interdit : le défrichement, l’extraction de matériaux, les emprises d’infrastructures, les exhaussements ou dépôts,
- autorise : les équipements indispensables à la mise en valeur et à la protection des forêts.

La Loi n°2005-157 du 23 février 2005, relative au développement des territoires ruraux, autorise en forêt de protection « les travaux de recherche et d’exploitation par les collectivités publiques ou leurs délégataires de la ressource en eau destinée à l’alimentation humaine » (Art. L. 412-2-1.).

Partager :

Gecnal du Warndt