Les Z.N.I.E.F.F.

Les Z.N.I.E.F.F. sont des secteurs caractérisés par la présence d’espèces, d’association d’espèces ou de milieux rares, remarquables ou caractéristiques du patrimoine national ou régional. L’inventaire des Z.N.I.E.F.F. a été mené dès 1980 sous l’égide du Ministère de l’Environnement. L’inventaire distingue deux types de zones : La zone de type I : elle couvre un territoire correspondant à une ou plusieurs unités écologiques homogènes. Cette zone abrite obligatoirement au moins une espèce ou un habitat caractéristique, remarquable ou rare, justifiant le périmètre, La zone de type II : elle contient des milieux naturels formant un ou plusieurs ensembles possédant une cohésion élevée et entretenant de fortes relations entre eux. Elle se distingue de la moyenne du territoire régional environnant par son contenu patrimonial plus riche et son degré d’artificialisation plus faible. Elles représentent un enjeu de préservation de biotopes présents au sein de leur périmètre et sont sensibles à l’adjonction d’équipements ou à des transformations même limitées pouvant intervenir en leur sein. Toutefois, l’inscription en Z.N.I.E.F.F. n’a pas de valeur réglementaire. Cependant, l’absence de prise en compte d’une Z.N.I.E.F.F. dans un projet d’aménagement peut, d’après la jurisprudence, faire l’objet de recours et suspendre ou stopper le projet.

Partager :