L’arboretum de l’étang de Creutzwald

La ville de Creutzwald possède un parc municipal avec une flore arborescente remarquable. Certaines essences datent de l’époque où ce lieu participait à l’activité du fer (1905). L’actuelle piste de danse formait un bassin d’alimentation des forges situées en aval.

Abords de l’étang de Creutzwald
Photo : Joseph DIRN

Ce parc est très fréquenté, son cadre agréable bien aménagé ne peut que attirer beaucoup de promeneurs même venus des communes voisines.

Afin de rendre ce lieu encore plus agréable, le GECNAL   a demandé la création d’un arboretum. Ce sentier botanique sera un outil pédagogique pour les scolaires, et informera les promeneurs à la flore arborescente.

Certains arbres seront répertoriés avec une plaque scellée sur une borne en granit.
Sur les plaques il y aura le nom vernaculaire français, le nom botanique suivi du nom du botaniste qui a repéré l’espèce, ainsi que le nom vernaculaire en allemand..
Ainsi l’arboretum s’intégrera parfaitement dans le « Chemin Historique » initié par le Cercle d’Histoire Locale de Creutzwald.

22 espèces ont été répertoriées par Jean-Félix ANDRZEJEWSKI botaniste du GECNAL  . Jospeh DIRN a quant a lui positionné chaque arbre sur un plan, dessiné par ses soins et transmis à la ville de Creutzwald pour être reproduit en grand format et installé à l’entrée de l’arboretum.

Le 11 septembre 2011 aura lieu l’inauguration de l’arboretum.

Exemple d’action du GECNAL   du Warndt pour soutenir ce projet : article du Républicain Lorrain.
Visite avec la ville de Creutzwald
Photo RL

Le Gecnal   (Groupement d’étude et de concervation de la nature) de Creutzwald a proposé aux conseillers municipaux une sortie botanique autour du plan d’eau de la ville. MM. Félix Andrzewski, Joseph Dirn et Jean-Baptiste Lusson ont ainsi décliné les multiples essences qui ornent les abords du plan d’eau. Les explications techniques et botaniques mais souvent replacées dans une contexte historique ont permis à tous de découvrir les espèces locales et les espèces exotiques que l’on doit autant aux services de la ville que des particuliers comme dans l’ancien parc Quinchez. Une démarche que les membres du Gecnal   souhaiteraient proposer à l’ensemble de la population intéressée. Un projet qui ne demande qu’à grandir.

Partager :

Gecnal du Warndt