Araignées

Les araignées ou aranéides (ordre des Araneae) sont des prédateurs invertébrés arthropodes de la classe des arachnides (ce ne sont pas des insectes, mais un groupe plus vaste contenant également les scorpions, les uropyges, les acariens, les tiques et les opilions).

Argiope bruennichi (Epeire fasciée) :
Famille des aranéides. Elle arbore de magnifiques couleurs jaune et noir sur son abdomen strié qui préviennent d’éventuels agresseurs de la toxicité de son venin. Ses couleurs évoquent celles d’une guêpe d’où le nom d’épeire-frelon que l’on trouve parfois. Le mâle est plus petit et plus terne que la femelle. Cette espèce d’araignée tisse de merveilleuses toiles, on dit que c’est une araignée orbitèle, çàd qu’elle construit des toiles élaborées géométriquement, proche du cercle. Au centre de la toile on peut voir un ruban de soie en zigzag appelé stabilimentum et qui a pour but de stabiliser la toile surtout au moment de la capture d’insectes. Au menu du jour de notre araignée : un beau criquet qu’elle aura paralysé avec son venin avant de le conserver dans un cocon de soie. Enfin, il est intéressant de savoir que Madame a des pratiques quelques peu douteuses...le cannibalisme ! Après l’accouplement elle n’hésiterait pas à manger tout cru son partenaire ! De quoi calmer bien des ardeurs...

Argiope bruennichi

Araneus diadematus (Epeire diadème) :
Famille des aranéides. Elle est très commune, sa couleur peut varier, mais on distingue toujours un dessin en forme de croix sur son abdomen. La femelle est plus grande que le mâle. Lors de la reproduction, pour ne pas finir comme amuse gueule, le mâle apportera une proie à sa promise et pourra ainsi s’adonner à sa mission. La femelle pondra ses œufs puis les emmaillotera dans un cocon de soie et finira par mourir.

Araneus diadematus

Partager :